Notre histoire

Créée en 1874, La Sirène est l’un des plus anciens orchestres d’harmonie amateur indépendant de la capitale.

Cette institution musicale s‘inscrit à la croisée des styles musicaux : classique, jazz, musiques de film... et s’attache à conserver ses missions originelles :

  • la préservation et la mise en valeur de la pratique musicale amateur à Paris
  • l’éducation musicale populaire
  • la défense de la musique française et de la création contemporaine.

Comptant à l’origine une dizaine de musiciens, elle accueille au début du XXème siècle plus de 140 instrumentistes se produisant dans de nombreuses manifestations en province et à l’étranger, La Sirène jouit alors d’une renommée certaine. 

En parallèle les musiciens acquièrent un terrain et font construire leur propre salle de répétition, devenue aujourd'hui le Pavillon de la Sirène.

En 1995, La Sirène décide de réaffirmer son rôle d’ambassadeur de l’orchestre d’harmonie de tradition française et nomme alors Fabrice Colas au poste de directeur musical ayant pour mission de redonner vie à l’ensemble et d’en faire une harmonie dynamique et de qualité. Grâce à un travail soutenu, La Sirène a vu ses effectifs et sa qualité musicale progresser d’année en année.

Aujourd’hui, l’orchestre compte plus de soixante-dix musiciens amateurs et est dirigé par Grégoire Michaud.

L'orchestre d'harmonie est actuellement en résidence à la cité scolaire Gabriel Fauré et au conservatoire Maurice Ravel.

La Sirène de Paris est membre de la Confédération musicale de France (CMF), de la Fédération musicale de Paris et de l'Association française pour l'essor des ensembles à vent (AFEEV).

Dans le cadre de ses 150 ans qui seront célébrés en 2024, La Sirène s'associe au laboratoire de recherche en musicologie (IREMUS - UMR CRNS/Sorbonne Université/BNF/MCC) qui donnera lieu à un colloque international les 21 et 22 novembre 2024.